Menu

Base et booster pour cigarette électronique : ce qu’il faut savoir

0 Comments


La vente de base nicotinée de plus de 10 ml a été interdite depuis la nouvelle directive européenne sur les produits de tabac. Ceux-ci concernent aussi la cigarette électronique dont la tendance est aujourd’hui aux e-liquides réalisés soi-même. Il reste toutefois possible de réaliser des bases nicotinées de grande contenance grâce aux boosters de nicotine.

La base en 0 mg/ 0 ml

Un liquide de cigarette électronique est composé de 80 à 90 % de base. Le reste représente la quantité d’arômes et éventuellement de nicotine. La base n’a pratiquement aucun goût et ni de hit sans ces deux derniers composants. Les bases en 0 mg sont disponibles en grande contenance, contrairement aux bases nicotinées qui, comme suscité, ne doivent pas excéder 10 ml à l’achat ou à la vente. Le seul moyen pour les amateurs de DIY d’obtenir une grande contenance de base nicotinée, est donc de partir d’une base à 0 mg à laquelle sera rajouté un booster de nicotine.

A lire aussi sur Vogue : ces Américains qui osent tout vapent désormais leurs vitamines

Le booster de nicotine

Un booster de nicotine est une base qui comprend 20mg/ml au maximum. Il se compose de propylène glycol PG et/ou de glycérine végétale GV. L’indication 50/50 signifie par exemple que la base est composée de 50 % de PG et de 50 % de GV. Les proportions de ces deux éléments peuvent être choisies selon les effets désirés (production de vapeur, intensité des arômes, fluidité de la base, etc.). A noter qu’un booster de nicotine ne peut être utilisé seul, il doit être dilué à une base 0 mg pour faire une base nicotinée.

Fabrication d’une base nicotinée

Faire une base nicotinée est assez simple. Pour obtenir le dosage de nicotine souhaité, il est nécessaire de se baser sur un tableau de booster de nicotine pour connaitre la quantité de booster à ajouter à une base 0 mg. Dans un flacon vide, on commence par verser le contenu des boosters. On rajoute la quantité de base 0 mg appropriée, et on secoue le tout jusqu’à avoir un mélange bien homogène. C’est alors qu’on obtient une base nicotinée prête à être mélangée avec d’autres arômes pour composer un bon e-liquide personnalisé.

Source : Arôme et Liquide / Article “Fabriquez votre e liquide”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *